lot lozère

Le Lot prend sa source sur le versant sud de la montagne du Goulet à l’altitude approximative de 1 300 m, dans une zone de tourbières, et se jette dans la Garonne dans le département du Lot-et-Garonne.

Cours : 485 km de long (deuxième rivière la plus longue de France après la Marne)

S’étirant sur environ 95 km dans sa traversée de la Lozère, il traverse successivement – et se nourrit – des éléments des trois principales roches du département : le schiste, le granit et le calcaire.
C’est notamment en pénétrant dans les terrains karstiques, entre Bagnols-les-Bains et Mende, que le Lot va pouvoir offrir à la truite fario les possibilités d’une croissance plus rapide.

Une population de barbeaux mais également des chevesnes et des vandoises  en quantité non négligeable et dont la présence est indiscutablement pénalisante pour les salmonidés.

Dans sa traversée de la Lozère, le Lot est intégralement classé en première catégorie.

 

pêche truite

 Les techniques de pêche :

  – La pêche au toc ou appâts naturels

Technique de pêche de loisir d’origine pyrénéenne, la pêche au toc ou pêche de dérive aux appâts naturels vise la plupart des

truites farios des rivières de haute et moyenne montagne en utilisant des appâts naturels. Les appâts utilisés varient en fonction de

pêche toc appâts naturels rivière

la saison, de l’altitude et de l’état de l’eau. Le matériel est très spécifique mais

peut être choisi principalement par rapport à la taille du cours d’eau que l’on

souhaite prospecter.

Les appâts se rapprochent des insectes trouvés sur place comme les vers de terre, les teignes, les sauterelles, …

 

Voir aussi

La Colagne et ses affluents

La Truyère

Le Bès sur l’Aubrac

 

Pêche en lacs

 

Tarifs et formules